ARTICLES

5 bonnes raisons d’activer ses graines

Que sont les graines activées? C’est un terme que l’on rencontre en effet de plus en plus.
Elles ont attisé ma curiosité quand j’en ai pour la première fois entendu parler dans des pays anglo-saxons. Ils sont en effet bien plus en avance que nous en alimentation vivante. Pour « activer », nous effectuions deux étapes: un trempage de plusieurs heures, puis le séchage doux avant chaque utilisation de nos graines. Et qu’est-ce qu’elles étaient bonnes ces petites « activated nuts & seeds »! On en trouve maintenant facilement en magasin bio. Mais le mieux est encore de les faire soi-même!

Ces deux étapes de transformation rendent les graines infiniment plus intéressantes pour les 5 raisons suivantes:

1. Plus digestes

En effet, l’enveloppe de certaines graines (amandes, noix, graines de tournesol..) contient une molécule anti-germinative, l’acide phytique, qui protège la graine des parasites, tant que les bonnes conditions pour qu’elle germe ne sont pas réunies.
Quand on mange une noix ou amande telle que, cette molécule que l’on appelle aussi inhibiteur d’enzyme, diminue le taux d’absorption de certains minéraux dans le corps (calcium magnesium fer zinc).
Quand la pluie tombe et que la température est clémente, la graine entame alors sa transformation pour devenir une petite pousse. Sa structure moléculaire change, c’est la germination. Nous imitons ce processus naturel quand nous faisons tremper nos graines.
La peau n’a plus besoin de l’indésirable acide phytique. Elle devient ainsi beaucoup plus digeste!

2. Plus de nutriments bio-assimilables

En effet, ces graines un fois trempées dans l’eau quelques heures commencent à développer leur potentiel nutritionnel. On assiste à une croissance exponentielle de leur teneur en acides aminés, enzymes digestives, elles regorgent de vitamines du groupe B, vitamines A, C, E, d’acides gras essentiels, antioxydants, fibres…
Elles deviennent de véritables bombes de vitalité! On peut les consommer à ce stade, ce sont des graines germées.
Mais on peut aussi effectuer une déshydratation à basse température (40°), ce qui permet de préserver toutes ces qualités nutritionnelles. Ce sont alors des graines activées.

3. Meilleures au goût

déshydrateur

C’est en tous cas mon avis! Il est vrai que par exemple, si vous laissez tremper un bol d’amandes une nuit et vous les déshydratez 24h, et bien elles seront devenues bien plus croquantes et auront un aspect plus gonflé, comme des bonbons!
J’ai constaté que toutes deviennent en général bien meilleures et agréables en bouche: noix, noisettes, graines de tournesol, graines de courge, noix de pécan… Un régal!

4. Plus intéressantes côté crusine

Le fait d’activer les graines apporte un aspect nutritionnel non négligeable à la cuisine vivante. Les graines et oléagineux font partie des 6 familles d’aliments utilisées en alimentation vivante. Il est donc intéressant d’optimiser ainsi leur potentiel nutritionnel.
De plus leur haute qualité gustative permet d’enrichir cette cuisine d’autant de saveurs et textures de façon avantageuse.

5. Prêtes à l’emploi

Une fois que les graines sont activées, on peut les stocker et elle se conservent longtemps (au sec).
Ainsi, quand on en a besoin pour une recette ou simplement comme encas sain et gourmand, nul besoin de renouveler ce processus relativement long. On a ses graines à portée de main pour les recettes du quotidien!
C’est pourquoi je conseille toujours d’effectuer les étapes d’activation dès que vous achetez des oléagineux ou graines. Les faire tremper dès que possible, et faire une « fournée » au déshydrateur pour toujours en avoir sous la main.

Comment activer ses graines, le procédé:

  • Verser dans un récipient une tasse de graines pour deux tasses d’eau froide filtrée (ou de source).
  • Laisser tremper au moins huit heures. En général on peut prévoir de le faire la veille pour le lendemain.
    Bien rincer les graines, retirer le plus d’eau possible.
  • Les placer sur un plateau de déshydrateur, sur une grille ou une feuille Teflex si elle sont très petites (sarrasin, tournesol…)
  • Laisser sécher entre 24h et 48h pour les plus grosses (amandes, noix, noix de pécan).
  • Les conserver dans une boîte bien hermétique pour qu’elles restent croquantes pendant longtemps.

Et vous, est-ce que vous activez vos graines? Quelles sont vos graines activées préférées?

Si vous avez des questions n’hésitez pas à me les laisser en commentaire 😉

Pour suivre mes publications vous pouvez aussi vous abonner sur mes pages Facebook, Twitter ou Instagram 🙂

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 commentaires

  • Roberto Copéto

    Merci Stéphaële ! Moi je ne consomme plus que des amandes activées déshydratées, les meilleures pour moi.
    Merci pour vos conseils et votre sensibilité culinaire.
    Roberto

  • Christine

    Merci Stéphaële pour cet article très bien expliqué. Je consomme beaucoup d’amandes et je ne les fais pas tremper systématiquement ! Je me demande si le fait de tremper des aliments plusieurs heures, on perdait des nutriments dans l’eau ? As-tu une idée sur ce sujet ?

  • Stéphaële - Saveurs Solaires

    Bonjour Christine, pas de perte de nutriment avec un trempage de plusieurs heures, l’amande se débarrasse simplement de l’acide phytique, un inhibiteur d’enzyme qui justement limite l’absorption des nutriments une fois dans le système digestif. Le fait de les tremper permet donc une plus grande biodisponibilité, un vrai atout quand on aime les déguster souvent 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :