ARTICLES

Les 6 familles d’aliments en alimentation vivante – la base de la crusine

Bonjour à tous !

L’ « alimentation vivante », ces mots commencent déjà à dévoiler son univers… Ils nous invitent à nous imaginer plus vivant, joyeux, plein d’énergie et de vitalité. Ils respirent la nature, l’air vivifiant des collines qu’il est si bon d’inspirer, une connexion accrue avec tout ce qui nous entoure. Ils sont couleurs chatoyantes, beauté et émerveillement envers cette générosité multi-sensorielle offerte par notre mère Nature.

L’ alimentation vivante c’est accepter de ne laisser entrer dans son corps que ce qui lui est purement et totalement bénéfique. C’est un réel acte d’amour envers soi-même. Et qu’y a-t-il de plus sain, de plus bénéfique et lumineux que ce qui a été directement nourri par le soleil ? Tant de semaines, et parfois de mois sont nécessaires pour qu’un fruit murisse. Il synthétise petit à petit ces milliards de molécules, vitamines, enzymes, qui entretiendront en nous la vie. Quel travail de la nature a-t-il fallu, et quelle synergie avec l’univers tout entier pour que lentement ces cadeaux parfumés se développent ?

La cuisine qui en découle se veut de rendre grâce à cette beauté, à ce mystère. Chacun de ses ingrédients, d’origine végétale et donc vivante, apporte la plus haute teneur en vitalité. Ils sont travaillés de sorte à préserver au maximum leur délicate teneur nutritive et doivent donc être les plus frais possible.

1. Les fruits

Quelle beauté est la leur, parfois de véritables bijoux! Et quelle joie au cœur de l’été de croquer dans une pêche bien juteuse et sucrée, un melon ou un abricot! Nous les cueillerons le plus possible à maturité, c’est à ce moment-là que la teneur nutritive est à son maximum, et comme la nature est merveilleusement bien faite, c’est aussi là qu’ils sont les plus délicieux!

Nous pouvons les déguster tels quels, les sécher au soleil, ou encore les déshydrater à température douce (40°), pour préserver au maximum toutes les enzymes et vitamines sensibles à la chaleur.

2. Les légumes

A cueillir également à maturité, ils nous offrent une palette fantastique de saveurs, de couleurs, de formes avec lesquelles nous pouvons jouer dans nos préparations ! De nouvelles façons de les consommer sont là, à notre portée mais nous ne les avions jamais imaginées… Profitons de leurs bienfaits et redécouvrons-les sous un nouveau jour.

3. Les céréales et légumineuses… Germées!

Nos modestes légumineuses et céréales deviennent tout à coup si riches sous leur forme crue ! Il existe des livres entiers qui décrivent leur bienfaits tant ils sont nombreux ! Par quel tour de magie ces petites lentilles, quinoa ou haricots mungo tout durs, après à peine quelques heures dans l’eau commencent déjà à décupler leur valeur nutritive en produisant à foison vitamines C, protéines, enzymes, fer, calcium sortis d’on ne sait où! L’explication est là : ce sont de petits arbres en puissance. Elles m’ont toujours fascinées ces petites graines, d’autant plus par ce que ça représente, dans la beauté du fait que chacun peut avoir son micro-potager dans sa cuisine. Leurs fraîcheur et énergie ravissent les salades et sont d’une aide précieuse dans de multiples préparations crues.

4. Les graines et oléagineux

On les réveille avec un peu d’eau, de la même manière que les graines germées, car eux aussi voient leurs propriétés et leur digestibilité se décupler par le processus de la germination. Certains qui ont une peau contenant une toxine rendant sa digestion difficile (amandes, noisettes, noix) la perdent après une nuit d’immersion. Ils sont riches en acides gras essentiels, vitamine E, sélénium, calcium, fer, protéines… Et surtout, quel apport inestimable dans la cuisine vivante ! Nous gagnons en textures crémeuses pour nos sauces, nos fromages végétaux, nos préparations déshydratées, nos desserts crus… Quel régal absolu ils nous offrent !

5. Les algues

Nous les choisissons bio, elle sont riches en oligo-éléments tels que l’iode, regorgeant de fibres et de protéines (jusqu’à 70% dans la spiruline!), ces légumes marins nous reliant à l’élément eau sont sources de bienfaits. La Crusine les utilise pour leur délicate touche marine dans les recettes appelant les influences de l’Extrême Orient. Certaines possèdent de curieuses propriétés telles que l’agar agar et son pouvoir gélifiant, ou bien la spiruline et sa couleur bleuté, venant stimuler notre créativité culinaire.

6. Les épices et herbes aromatiques

Procurant à une recette tout son caractère, ils sont une parure, l’étincelle qui va réjouir et ravir les papilles, apportant à un plat son éclat unique ! Quelle beauté cette richesse d’épices et d’herbes aromatiques qui nous arrivent de par delà le monde, reflets de cultures millénaires, éternelle invitation au voyage. Leur parfums suaves et enivrants nous incitent à repousser toujours plus loin nos horizons culinaires pour exalter leur présence dans des mets toujours plus exquis. Comble de bienfaits, leur richesse en huiles essentielles stimule nos systèmes immunitaires, rétablissent notre équilibre acido-basique et sont riches en anti-oxydants. Est-ce un hasard s’ils tiennent une place de choix dans la pharmacopée traditionnelle ?

C’est ainsi que les possibilités de la cuisine vivante sont infinies. L’ensemble de ces ingrédients sont sources d’inspiration pour la crusine. Si certains, comme les fruits, se suffisent à eux-même par l’expérience unique qu’ils nous procurent, d’autres se prêtent à merveille au jeux des mélanges et mariages des saveurs. A nous de les laisser nous surprendre, pour un bien-être enchanteur et le bonheur de nos papilles!

Et pourquoi pas commencer en douceur, avec ma recette de Tagliatelles au pesto. Elle est facile et rapide à réaliser, et recèle de délicieuses saveurs méditerranéennes gorgées de soleil !

Pour suivre mes publications vous pouvez aussi vous abonner sur mes pages Facebook, Twitter ou Instagram 😉

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire