RECETTES

Aïoli vegan et cru


L’aïoli représente pour moi le savoir-vivre à la provençale. Quand on dit « aïoli » on entend l’accent chantant de nos habitants, on voit le soleil briller dans un ciel bleu profond. On imagine une belle terrasse donnant sur la pinède et les oliviers. Une table et ses chaises aux boucles et ondulations de fer forgé, nous invite à nous y assoir. La maîtresse de maison apporte bientôt son aïoli, c’est sa propre recette, elle est unique. Elle l’a faite avec amour pour ses convives qui vont bientôt se régaler.

Je vous invite à mon tour à vous offrir mon aïoli. Comme pour chaque foyer provençal c’est une recette que j’ai créée à mon image. Elle est saine, délicieuse, végétale et crue. Je sais que vous aurez à cœur de la réaliser avec amour, pour vous-même ou vos proches. Vous l’accompagnerez des plus beaux légumes que vous pourrez trouver chez votre marchand, pour compléter au régal du palais celui des yeux. La découpe met en valeur les couleurs et les formes naturelles. Jouons sur les contrastes des saveurs et des textures. C’est un plat ludique, amusons-nous !

La recette:

Aïoli végan et cru

L'aïoli, un plat typiquement provençal que je vous propose ici dans une version végétale et crue, gourmande et facile à réaliser.
Temps de préparation 30 min
Type de plat Plat principal
Cuisine Provençale
Portions 2 personnes

Equipment

  • blender

Ingrédients
  

Pour la sauce

  • 1,5 tasse farine de cajou (mixer quelques secondes des noix de cajou entières)
  • ½ tasse eau
  • 2 c. à soupe huile d'olive extra vierge
  • 2,5 c. à café ail pressé
  • 1,5 c. à café citron pressé
  • 1 c. à café moutarde
  • ¾ c. à café sel marin non raffiné

Choix de légumes

  • 2,5 tasses légumes de saison joliment coupés

Instructions
 

Aïoli

  • Mixer ensemble tous les ingrédients de la sauce jusqu'à obtenir une texture homogène.
  • Réserver au frais.

Préparation des légumes

  • Découper votre choix de légumes de saison en variant les textures les formes et les couleurs.
    J'ai choisi ici une sélection de légumes dits "anciens": betterave choggia, carottes jaunes et violettes, tomate jaune, radis "red meat", puis champignons, endives, olives et câpres.
    Bonne dégustation!

J’espère que cette recette vous donnera envie de tester ces saveurs provençales sous cette nouvelle forme, vivante, pleine de soleil ! Cuisiner c’est voyager, si vous n’avez pas la chance de vivre en Provence, s’il vous plaît pendant le temps de votre préparation pensez à la Provence, sa chaleur, sa douceur de vivre, la beauté de ses paysages, les arômes de sa pinède. Laissez-vous porter, et vous constaterez bientôt que vos mains auront fait le reste ! 😉

Bon voyage ! 🙂

N’hésitez pas à partager ou laisser un commentaire si vous le souhaitez. Retrouvez également mes publications sur Facebook, Twitter ou Instagram.

C’est extraordinaire tout ce qu’on peut cuisiner en cru avec à partir d’à peine 6 familles d’aliments en alimentation vivante. Pour en savoir plus rendez-vous sur cet article ;).

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 Comments

  • Mapie Burdin

    Tout d’abord merci pour vos partages et mille bravos pour votre créativité…. Pensez vous que l’on puisse remplacer parfois les noix de cajou par des graines de tournesol, car écologiquement et économiquement ! ! ! Après je connais le rendu velouté des cajous, donc… En tout les cas merci et joyeuses fêtes…..

    • Stéphaële - Saveurs Solaires

      Merci beaucoup! 🙂 Oui vous pouvez essayer avec les graines de tournesol, ça fonctionnera aussi 😉 ou bien par des pignons de pins, ce qui se rapproche davantage de la consistance des noix de cajous, en panaché par exemple ça peut être très sympa 🙂 Joyeuses fêtes à vous!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :